Ma sortie de corps après un rêve lucide, et si c'était toi ;)
Projection Astrale

Sommeil agité de pleine lune, je dors difficilement mais repose mon corps comme je le peux en évitant de bouger.
Je fais quelques rêves, interrompus sans cesse par des réveils précoces.
Puis soudain je suis avec mon amie de cœur dans la salle de bain de la maison de mon enfance, tout en discutant avec elle, je remarque l’absurdité de la situation et l’impossibilité de celle ci.
En me dirigeant vers une chambre de la maison(dans laquelle je faisais des sorties de corps plus jeune) et tout en traversant le couloir, je me dis intérieurement: »Yoan, là vais en profiter, je sais que je rêve! »
Pour provoquer la sortie du rêve afin de placer la conscience dans le corps astral, je fonce sur un des murs extérieurs de la maison.
Tout en le traversant, je sent un déchirement, d’intense vibration, un bourdonnement intense aux oreilles(c’est toujours violent pour ce qui me concerne ce moment, mais rapide cette fois ci), et je me trouve déjà à l’extérieur du mur de mon chez moi actuel, à quelques mètres du sol.
Bien que j’ai eu une absence lors du détachement de ma conscience du physique vers le corps astral, j’ai conservé l’éveil de l’expérience.
Instant de liberté, pur moment de légèreté, c’est le pied, j’ai envie de rien d’autre que d’en profiter. Je vol dans le ciel, c’est mon kiff, d’observer la beauté des éléments. Je m’amuse à percuter des branches d’arbres afin d’intégrer les sensations et m’aider à bien faire la différence avec un rêve(ou je n’ai pas de ressentis, c’est du visuel et des émotions).
La sensation, est semblable à un courant d’air qui traverse les zones du corps touché.
Puis je le dis que c’est peut être l’occasion d’être sérieux et de me connecter à mes guides.
Mais là pas de chance, je fais un « coma » astral et me réveille direct dans mon corps physique.

A savoir que pour cette sortie de corps qui a surement été favorisée par la pleine lune, j’ai médité dans la journée et ai placé plus de conscience dans l’instant présent(genre je marche, je ressent le pied qui se pose, les craquements des branches, les sons qui en découlent, les odeurs autour de moi…), moins dans le mental donc. 😉
Je crois vraiment que nous devons orienter notre attention ailleurs que nos pensées le plus souvent possible, afin de nous habituer à percevoir l’incohérence du rêve pour provoquer la lucidité(par exemple).
Si notre conscience n’est plus dans ce corps physique endormi et ce mental en veille, elle ne peut que nous faire vivre de formidables expériences dans d’autres corps. 🙂

Yoan Mryo
sphere de vie


Advertisements