Une autre vision de la vie continuant après la mort physique. 
Si c’est sur votre blog préféré du bien être sur tous les plans, c’est que les informations sont importantes!
Discernement et petite voix intérieure pour vous aider dans mon court résumé, car ça peut bousculer si on a accumulé quelques croyances:
Après la mort du corps physique se dire « Je cherche à revenir d’où je viens ! Je cherche la Source ! » pour ne pas perpétuer le processus de cheminement vers la lumière(au bout du tunnel) où l’on efface vos mémoires avant une réincarnation. Ainsi vous serez reconnecter et pourrez vous rappeler de tout et revenir sur terre sans amnésie.


les pièges après la mort physique
avalon project


Simon Parkes pour Avalon 

Q : Quelle est la définition de l’âme » ? Une âme peut-elle être « possédée » par quelqu’un d’autre que l’âme elle-même ?

SP : Une définition de l’âme… Voici ma propre définition, et cela ne signifie pas que ce soit la seule possible… Pour moi, c’est vraiment ce que vous êtes réellement. J’utilise le terme d' »âme », parce que c’est ce qui semble être celui utilisé dans la Bible. Cela semble être à mon avis la définition la plus facile à comprendre pour les gens.

C’est vraiment vous qui habitez le corps physique, et c’est l’âme qui est vous. Les âmes ne peuvent pas être possédées, mais elles peuvent être emprisonnées et capturées… On ne peut pas les posséder, mais on peut les contraindre.

Q : Quand une âme quitte le corps au décès… Qui pourrait tenter de piéger cette âme ?


SP : N’importe qui possédant la technologie et le pouvoir mental de le faire. Mais cela ne peut être que quelqu’un de négatif, parce que si vous aimez la liberté, vous n’essaierez pas de le faire.

L’âme ne quitte le corps que quand le corps n’est plus capable d’entretenir cette âme. L’âme sait quand le corps va mourir. Et elle va partir avant la mort du corps. Elle ne part pas à la mort du corps, mais juste avant. Parce qu’elle ne peut pas être dans un corps mort. Il faut qu’elle parte.

Puis elle va vers ce que nous essayons d’appeler la Source, mais elle est interceptée avant d’y arriver, elle est capturée, les banques de mémoire énergétique de cette âme sont effacées. Elle est ensuite renvoyée sur Terre se réincarner dans un bébé. Le bébé grandit ensuite, et 9 fois sur 10, n’a aucune mémoire de sa vie passée.

Donc, quand le système vole en éclats… Regardons Thomas Edison, les gens qui ont inventé l’électricité. Ils n’ont pas inventé l’électricité, ils l’ont redécouverte ! Ils se relient à leurs vies passées et soudain…  grâce à ce lien, ils commencent à faire des expériences, ils ne savent pas trop pourquoi ils font leurs expériences, ils s’intéressent à la science et, soudain, ils découvrent qu’ils ont créé de l’électricité.

Mais l’âme présente dans ce corps a probablement, il y a 2000 ans, été un scientifique au service d’un pharaon, où il a plaqué des métaux par électrolyse et utilisé l’électricité.

Donc ça ne marche pas toujours. Un bon exemple : quand j’avais 15 ans, je gardais des enfants — pour le père de John Lennon, Freddy Lennon. Son vrai nom était Alfred Lennon, mais ses amis l’appelaient Freddy Lennon et, à cause de mes antécédents illuminati, on m’avait demandé de jouer les baby-sitters avec les deux fils de Freddy Lennon. Lennon s’était remarié à 54 ans, et elle, en avait 19.

K : Oh, bonté divine !

SP : Mais c’est ce qui se passe chez les Illuminati. Bien que Freddy soit venu d’un milieu très, très pauvre — mais il a été amené dans le système beaucoup plus tard, à cause de son fils John.

Ce que je veux dire, c’est que John Lennon avait un fils. John Lennon pouvait jouer du piano à 5 ans, le fils de John Lennon savait jouer du piano à 5 ans. Freddy Lennon, par le biais d’une femme différente, dont la mère s’appelait Pamela, avait un garçon, et ce garçon, à l’âge de 5 ans, savait jouer du piano.

Comment se fait-il donc, que ces individus y arrivent tous ? La science moderne dit : « Oh, c’est la génétique ! » Ce n’est pas la génétique. C’est que cette lignée, cette famille, était clairement impliquée dans la musique et donc, quand ces esprits se sont réincarnés, ils se sont souvenus.

Je me moque que des enfants doués jouent du piano à 3 ou 4 ans : ça n’arrive pas physiquement. Quelque chose se passe… Donc si une âme est capturée…

Nous sommes sur une planète-prison, nous sommes sur une planète-prison et nous sommes seulement ici pour fournir aux Reptiles de l’énergie, et tout tourne autour de ça… Voici ce qu’il nous faut briser.

Q : Comment une âme peut-elle éviter le piège de se diriger vers la « lumière blanche » ?

SP : C’est quelque chose sur lequel un certain nombre de gens ont passé beaucoup de temps — à juste titre. Nous avons parlé de la lumière blanche. Et les humains sont conditionnés, tout le long de leur vie ici, à toujours regarder vers la lumière.

Hollywood montre des gens qui ont vécu des expériences de mort imminente, et soudain il y a une lumière au bout du tunnel… C’est bien ce que nous disons, n’est-ce pas : « La lumière au bout du tunnel » ? Ils marchent vers la lumière, hé ho…   

En fait je pense qu’un très bon film pourrait être… je n’arrive pas à me souvenir… Russell Crowe a joué dans un film de gladiateurs, je crois, et il vivait une expérience de mort imminente et il y avait une vive lumière blanche…

Donc, SURTOUT PAS !! Si vous voyez une vive lumière blanche, c’est une souricière ! C’est là pour ça !

Ce que vous devez faire, c’est vous en détourner, aller dans la direction exactement opposée, et continuer dans cette direction. Et vous verrez de nouveau la lumière blanche venir à votre rencontre. Ce piège reviendra. Il faut vous en détourner, et dire dans votre esprit : « Je cherche à revenir d’où je viens ! Je cherche la Source ! » Et vous continuez à le faire, et vous réussirez ou pas. C’est aussi simple que ça. 

Mais si vous retournez à la Source, l’intéressant, c’est que vous vous reconnecterez et vous vous rappellerez TOUT ce qui s’est passé ! Et c’est ce qu’il faudrait qu’il se produise ! Tout le monde doit se reconnecter, parce que toutes les fautes que l’humanité a commises, seront éliminées de cette manière-là (claquement de doigts), parce que nous dirons : « Nous ne voulons pas les refaire ! »

Imaginez, disons, un moyen de guérir le cancer. Pensez…  Prenez une authentique — une authentique — scientifique qui veut découvrir le moyen de guérir le cancer, elle y travaille, puis elle meurt, et son âme est effacée : il lui faut tout recommencer !

Mais si ça ne s’est pas produit, elle retourne à la Source, elle revient dans un nouveau corps, tout ce qu’elle a appris s’ajoute : ces 30, 40 ou 50 ans peuvent être rajoutés la fois suivante, c’est ainsi que vous obtenez d’énormes progrès technologiques et scientifiques, parce que la mémoire des gens n’est pas perdue.

Mais nos souvenirs sont systématiquement effacés. C’est ce qui fait que les choses n’avancent pas sur Terre.

Q : Comment la « lumière blanche » peut-elle être un piège, quand on entend l’amour incommensurable ressenti par tant d' »expérienceurs » de la mort imminente, et les profonds effets positifs que ces expériences semblent avoir sur ces gens tout le reste de leur vie ?

SP : Je ne dis pas que c’est le cas de toutes les EMI. Mais si je veux perpétuer le mensonge, il me faut amener des gens aux portes de la mort, puis les ramener à la vie, et alors ils prêcheront en faveur de la lumière blanche. Ils vous le racontent ensuite, sincèrement et honnêtement : ils étaient presque morts et ils ont vu le ciel, ils ont vu des anges, ils ont vu une lumière brillante et ils sont revenus.

C’est la façon dont le mensonge se perpétue, parce que ça paraît authentique. Parce qu’il s’agit d’un individu qui est presque mort, ou bien un docteur a dit : « Eh bien, savez-vous, vous avez été mort pendant deux minutes », etc. J’ai bien peur que l’expérience qu’ils ont vécue ait été fabriquée de toutes pièces… 

Mais ils sont honnêtes, que cela soit clair. Ils racontent honnêtement ce qu’ils croient avoir vécu.

Le cas de ces gens est toujours délicat, parce qu’ils sont honnêtes quant à ce qu’ils ont vécu. Mais ils sont là pour accréditer l’histoire, malgré eux.

Il existe, à ma connaissance, des cas connus où quelqu’un est réellement mort, mais où il y a eu l’intervention d’un niveau supérieur qui a renvoyé l’âme. Et dans ces exemples, la personne a parfois vu la lumière blanche, qui est le piège, mais quelqu’un est intervenu avant qu’elle parvienne au piège, et l’a ramenée. Mais cette personne va dire, j’imagine : « J’ai vu la lumière blanche. »

Le Forum de Projet Avalon
Les chroniques de l’éveil humain
…là où se rencontrent science et spiritualité.

Simon Parkes parlait à Karelia, du Forum de Project Avalon.
Les questions viennent des membres du Forum d’Avalon.


La suite de l’interview ici->http://projectavalon.net/lang/fr/simon_parkes_fr.html
ou en video

 
Advertisements