Afficher l'image d'origineLes critiques ne peuvent pas vous offenser si vous ne leur en laissons pas le pouvoir.
Admettez que parfois les critiques peuvent aussi être constructives : vous devez donc les accepter, les garder en tête et chercher d’autres alternatives ou stratégies pour arriver à vos fins. Que les critiques proférées soient justifiées ou non, c’est votre état d’esprit qui, en fin de compte, leur donne un caractère préjudiciable.
  

Quel comportement peut-on donc adopter?

1) Avoir une attitude positive 
Pour cela, il faut savoir faire preuve d’un peu d’empathie et avoir une attitude positive. Si on se met à la place de l’autre, et donc si on tient compte de sa vision des choses, alors peut-être pourra-t-on mieux comprendre son comportement.
Avoir une attitude positive, c’est ne pas hausser le ton, et poser des questions lorsqu’on ne comprend pas quelque chose
2) Trouver un terrain d’entente grâce à la critique
 c’est reconnaître qu’il y a du vrai dans les critiques que l’on nous fait. Si il y a une part de vérité, il est alors bon de la reconnaître face à celui qui l’a énoncée. S’il n’y en a pas, mieux vaut alors ne rien dire que mentir.
En faisant en sorte de trouver un terrain d’entente, on prouve à l’autre que l’on prend en compte ses dires, et on évite d’entrer dans une discussion uniquement faite de critiques et d’arguments défensifs.
3) Dire ce que l’on pense et dialoguer mais avec tact
Pour cela, on peut essayer d’user d’un langage le moins ambigu possible, et de se concentrer sur les faits.
Éviter de mettre des étiquettes sur autrui et admettre la possibilité que l’on peut aussi avoir tort, sont deux éléments importants pour avoir conscience des éventuelles erreurs que nous commettons.

Ces convictions peuvent vous apprendre à vous  libérer du regard des autres

1 – Je me moque de ce que les autres disent de moi.
Ne prenez pas la négativité des autres personnes. La plupart des gens qui se comportent d’une façon négative le fait non seulement avec vous, mais avec tous ceux qui interagissent. Ce qu’ils disent et font, est une projection de leur propre réalité. Même quand une situation semble personnelle – même si quelqu’un vous insulte directement – cela n’a souvent rien à voir avec vous. Ce que les autres disent sont entièrement basés sur leur propre réflexion.
2 – Je suis libre d’être MOI.
Vous souvenez-vous qui vous étiez avant que le monde vous dise, qui vous devriez être? Le bonheur est, quand vous arrêtez de vous comparer à tout le monde et surtout de vous plier à ce qu’ils veulent. Arrêter de vivre pour les autres et de tenir compte de leurs opinions. Soyez fidèle à vous-même. Vous êtes la seule personne en charge de votre vie.
3 – Je sais que la vie n’est pas parfaite.
Votre objectif ne devrait pas être de créer une vie parfaite, mais de vivre pleinement une vie imparfaite. Levez-vous chaque matin et regardez autour de vous, d’une manière à ne prendre rien pour acquit.Tout est extraordinaire. Chaque jour est un cadeau. Ne jamais traiter la vie avec désinvolture.

4 – Il est normal d’avoir des journées difficiles.
N’attendez pas que la vie soit merveilleuse tout le temps. Il y aura des hauts et des bas. Soyez capable de laisser aller et être en paix avec la réalité de ces hauts et de ces bas. Il devient évident que les hauts de la vie exigent que les bas de la vie existent.
5 – Je suis toujours reconnaissant à la vie.
Nous avons tendance à oublier que le bonheur ne vient pas par l’obtention de quelque chose que nous n’avons pas, mais par l’appréciation de tout ce que nous avons. Le stress se développe lorsque votre liste de soucis est plus longue que votre liste de gratitudes. Le bonheur se développe lorsque votre liste de gratitudes est plus longue que votre liste d’inquiétudes. Donc, soyez chaque jour reconnaissant à la vie pour quelque chose.
6 – Chaque expérience est une importante leçon.
Les déceptions et les échecs sont deux des plus sûrs tremplins vers le succès. Quand les choses vont mal, apprenez ce que vous pouvez et puis balayez les erreurs. Rappelez-vous, les meilleurs leçons de la vie sont souvent tirées dans les pires moments, des pires erreurs. Nous devons échouer afin de savoir et de supporter la douleur pour réussir à nous développer.
7 – Tout n’est pas destiné à durer.
Le changement peut être terrifiant, mais toute croissance positive et toute guérison exigent le changement. Le passé est un lieu de référence, pas un lieu de résidence. Soyez fort quand tout semble aller mal, continuez à avancer à petits pas et vous finirez par trouver ce que vous cherchez. Apprenez à faire confiance, même si vous ne comprenez pas.
8 – Se tromper est la première étape pour réussir.
Parfois, les mauvais choix vous amènent aux bons endroits. Pour être créatif et productif dans la vie, vous devez d’abord perdre la crainte de vous tromper. Et rappelez-vous, une peur ne peut survivre à l’intérieur de vous que si vous la laissez s’installer.
9 – Je n’ai pas besoin de m’accrocher à ce qui me retient.
Vous n’êtes pas ce qui vous est arrivé, vous êtes ce que vous choisissez de devenir. Il est temps de briser les croyances et les routines qui vous retiennent. Respectez-vous suffisamment pour vous éloigner de tout ce qui ne vous grandit pas. Écoutez votre intuition, pas votre ego. Lorsque vous arrêtez la chasse aux croyances erronées, vous donnez, aux bonnes idées, une chance de vous rattraper.

10 – Mon bonheur est le résultat de ma réflexion.

Le bonheur commence avec vous, pas avec vos relations, pas avec votre travail, pas avec votre argent, mais AVEC VOUS. Il n’est pas toujours facile de trouver le bonheur en nous-mêmes, mais il est toujours impossible de le trouver ailleurs. Quelle que soit la situation qui se présente, votre attitude est votre choix. Rappelez-vous, vous ne pouvez pas avoir une vie positive avec une attitude négative. Lorsque la négativité contrôle vos pensées, elle limite votre comportement, vos actions et vos possibilités. Si vous vous rendez compte de la puissance de vos pensées, vous essayerez de votre mieux pour ne jamais avoir une pensée négative.
11 – Je passe du temps avec des gens de qualité.
Entourez-vous de gens qui vous élèvent. Des gens qui voient votre potentiel, même si vous ne le voyez pas en vous-même.
12 – Tout drame est un gaspillage de bonheur.

Faites-vous une promesse. Promettez-vous d’arrêter le drame avant qu’il ne commence, d’aimer les autres et vous-même, sans condition. Engagez-vous à rire de vos propres erreurs et de vous rendre compte que personne n’est parfait, nous sommes tous humains. Les sentiments d’estime de soi ne peuvent s’épanouir que dans un climat où les différences individuelles sont appréciées, les erreurs tolérées, les règles flexibles et la communication ouverte.
13 – Les gens sont moins simples qu’il n’y paraît.
La vérité est, pendant que vous êtes occupé à vous soucier de ce que les autres pensent de vous, ils sont occupés à se soucier de ce que vous pensez d’eux. C’est fou ? Oui, mais c’est vrai. La bonne nouvelle, est que sachant cela, vous pouvez vous libérer instantanément. Et ce faisant, vous libérez également les autres.
14 – Je peux faire du monde un endroit plus heureux.

Faites de votre mieux pour aider une personne tous les jours même pour de petites choses. En devenant la réponse à la prière de quelqu’un, vous trouvez souvent des réponses à la vôtre. Quand les gens autour de vous sont plus heureux, il est beaucoup plus facile de l’être soi-même.

15 – Le travail en vaut la peine.
Oubliez l’idée que dans la vie tout doit être facile. Cela arrive très très rarement. En fait, il n’existe pas de racourcis vers n’importe quel endroit qui vaut la peine d’y aller. Relevez le défi de vos réalisations. Voyez la valeur de vos efforts et soyez patient avec vous-même. Rendez-vous compte que la patience n’est pas de l’attente, c’est la capacité à garder une bonne attitude tout en travaillant sur vos rêves.Il s’agit de savoir profondément que le travail en vaut toujours la peine à la fin.
Ces convictions mon aidé pour lutter face aux gens négatifs.
source : questiondevie.com, nospensées.com, ithaquecoaching.com
Advertisements